Dans la série les bons conseils de mobylette rollers, aujourd’hui, c’est l’heure de se (re)mettre en selle..

Ca y est, c’est le printemps. Il fait beau depuis 2 jours, et on commence à lire un peu partout sur internet les conseils pour se remettre en selle ( le guidon dans le dos, t’est pas dans le bon sens ), comment organiser une sortie ( aller tous ensemble au même endroit ), et autres âneries du genre. Fournies par des motards expérimentés plein de bonnes intentions pour aider les piou-piou…

Du coup je me suis dit que j’étais pas plus con qu’un autre et tout aussi vieux. Voici donc mes 7 conseils pour savoir rouler en moto. ( 7 pas 10, parce que personne n’en donne que 7, sauf moi !

7 -CHOISIR SES PNEUS

Aaaaaaaah, sujet d’amour les pneus !! Il y en a qui passent le samedi entier au magasin à se pavoiner sur le pneu qui bouge a 250 en courbe, qui ne lit pas bien la route, qui est réactif, etc. Y’a de quoi écrire une encyclopédie.
Surtout, pour un pneu, le critère c’est : ROND ET NOIR !!
C’est fini les pneus en bois ou les chewing gum. Tous les pneus sont bien aujourd’hui, achète un rond et noir, souffle dedans et va rouler !

6 – SOIS PRUDENT

Ben oui, on te dit toujours d’être prudent au début. Comme ça une fois que tu auras torché 2 plein, là tu pourras rouler comme un débile, évidemment.

5 – LE BRIEFING AVANT UNE SORTIE

Sur ce coup là, je ne peux rien te dire. Je n’ai jamais assisté à un briefing avant de faire un tour en moto. Si ça devait être le cas, je me barre avant. Pour écouter des conneries du genre: on se double pas, les plus lents devant, les plus petits au milieu, les custom a droite, les trails a gauche… On s’en fout.
S’il y’a un con qui veut épater la galerie et qui fout ta sortie en l’air, il dégage et c’est tout.

4 – CHOISIR SON EQUIPEMENT

C’est très très important de donner des conseils sur l’équipement ! Si tu es assez couillon pour ne pas prendre de combine quand le ciel est tout noir, ou une paire de gros gants pour le soir quand il fait frais, c’est plus de conseils que t’as besoin, c’est de relire ton livre du permis avec les fiches.

3 – FAIRE SON ITINERAIRE

Alors de ma grande expérience : les autoroutes, c’est assez tout droit. Les petites routes, c’est assez moins tout droit et moins plat. Voilà tu sais tout.
Si on te dit qu’un débutant doit faire attention aux petites routes, c’est de la connerie. Si t’y vas pas, tu sauras pas. Tu ne vas quand même pas te punir à t’endormir sur une nationale pleine de ronds points et de zones à 50 sous prétexte que les petites routes d’arrière pays sont plus pourries et soit-disant fatigantes..

2 – AIDER LES NOUVEAUX

Surtout, méfie toi du mec plein de bons conseils, qui se mouche dans son pull tel un rebelle parce que dimanche dernier il a envoyé une sortie de 82km.. Celui là, il a toujours un truc qu’il sait , un truc à expliquer, et surtout un truc un peu plus mieux. Il va te parler comme un article du moto journal, même des endroits où il n’est pas allé. Alors ses conseils et son avis, oublie-les vite.

1 – T’OCCUPE, ROULE !!

Voilà le meilleur conseil du monde : même le mec qui a fait 7 tours du monde la semaine dernière n’a pas de conseils à donner. Laisse tout ça de côté et surtout : « T’OCCUPE, ROULE » !!

les bons conseils de mobylette rollers
 » T’occupe, roule! » Mobylette rollers

2 pensées sur “conseils aux novices

  • 5 mai 2019 à 10 h 05 min
    Permalink

    Conseil n°2… Ça sent le RemichTrotter à plein nez c’t’affaire 😂😂

    Répondre
    • 5 mai 2019 à 10 h 18 min
      Permalink

      Tout ressemblance avec une personne existant ou ayant existé est absolument fortuite!! :p

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.