Test pneu trail MITAS Terra force-R

La marque MITAS

Mitas est un fabriquant de pneus Tchèque. Bien connue dans le monde agricole, la marque existe officiellement depuis 1933. En moto, elle est principalement connue dans le milieu de l’enduro et du trail Adventure. Encore discrète en Europe, son modèle de pneu trail E-07 équipe bien des voyageurs dans le monde entier, plébiscitépour sa polyvalence en toutes conditions.

En 2016, la marque sort le modèle Terra force-R, qui est plus adapté à un usage routier, comme l’utilisent la plupart des utilisateurs des gros trails actuels.

Ce que promet Mitas au sujet du Terra force-R

Dans son communiqué de presse, la marque promet un pneu principalement routier, aux aptitudes excellentes jusqu’à la fin de vie du pneu. Pas de grosse surprise donc, vu le profil du pneu.

aperçu de la gamme de pneu trail Mitas

Les pneus

Je me suis donc lancé dans l’essai de cette monte. Un de ses gros avantages est son prix. On trouve en effet un train aux dimensions trail courantes (110/80R19 pour l’avant, et 150/70R17 pour l’arrière) pour environ 140 euros, ce qui en fait un prix assez imbattable par rapport à ses concurrents..

Au montage, pas de surprise, le profil est bien routier, il a une allure sympa sur la moto. La gomme semble assez « soft », mais ce n’est qu’une impression faite au toucher qui ne veut pas dire grand chose. Il va falloir les user…

L’essai

Premières impressions

Lors des premiers tours de roue, j’ai été directement séduit par le comportement neutre des pneus. Un pneu neuf offre toujours une sensation de sécurité par rapport à un pneu usé qu’on vient de déposer, soit. Mais là, la moto reste neutre, et n’a aucune tendance a sous ou sur-virer.

Comportement sur route

C’est là son principal domaine de prédilection et c’est donc celui sur lequel je vais m’attarder.

Outre sa neutralité, la sensation de confort se fait tout de suite sentir. C’est le genre de comportement que j’aime, qui n’induit pas de réaction trop vive de la moto. A la mise sur l’angle, aucune surprise donc, la moto reste stable. L’autre point positif est qu’il est très peu sensible aux aspérités du revêtement de la route. La moto ne bouge pas en passant sur les raccords et réparation de bitume.

Sur sol sec, le grip est tout à fait satisfaisant. Le pneu monte vite en température et permet d’enrouler à un bon rythme assez rapidement. En comportement plus sportif, on sent qu’on n’est pas collé à la route comme sur un pneu sportif, mais il permet déjà de s’offrir quelques bonnes « bourres » sans avoir a faire baisser le rythme…

Sous la pluie, pas de fausse note non plus. Même s’il est difficile de juger ce critère sans jouer à chercher les limites, il aura fallu ouvrir grand les gaz sur un bitume urbain bien lisse pour enclencher le traction control de la KTM… Il n’y a qu’en fin de vie où l’on sent qu’il faut être prudent sous la pluie. A partir des 2/3 d’usure, la sensation de grip est mois présente dans ces conditions.

mitas terra force-R usé
pneu arrière Mitas après 10 000km, on arrive aux repères, il est l’heure de changer!
mitas terra force-R après 10 000km
pneu avant après 10 000km. L’usure est correcte !

Aptitude au off road

Là par contre, vous pouvez oublier le off road avec ce Mitas. Ce n’est pas une surprise vu le dessin du pneu. Vous pourrez tout au plus faire du chemin blanc, sec , comme avec n’importe quel autre pneu aussi routier soit-il, mais il ne faut pas en espérer plus. Mais est-ce que c’est ce qu’on lui demande?

Longévité

C’est la question que tout le monde se pose, mai qui reste toujours toute relative, car les kilométrages peuvent varier du simple au triple, voire au quadruple. Cependant, en ce qui me concerne, je fais toujours approximativement 11 000km avec ses concurrents directs comme les tourance next, tkc70 ou même angel GT.

Le Terra force-r aura tenu tout juste 10 000km avant d’arriver les repères à l’arrière, l’avant suivant le même chemin. C’est un soupçon en dessous de ses autres concurrents direct.

Le pneu avant est à peine moins usé que l’arrière, les deux seront à changer en même temps.

En résumé

Pour résumer, on peut dire que c’est un bon choix. Il n’est exceptionnel nulle part, mais fait le boulot partout, et ce, pour un prix imbattable.

Si vous prévoyez un long voyage, il faudra peut être anticiper son remplacement par sécurité, pour ne pas à avoir à le faire en cours de route…

J’ai aimé:

  • pneu bon partout
  • comportement neutre
  • prix plancher

J’ai moins aimé:

  • bon partout et donc excellent nulle part…
  • comportement en fin de vie
  • longévité un poil inférieure à ses concurrents directs.

Conditions de l’essai

Moto: KTM 1050 Adventure, 56400 km au montage du train de pneus.

Le pilote: Mobylette Rollers

Utilisation : quotidienne avec un mix route, un peu d’autoroute, de ballades, chargé ou pas. Pas de tout terrain avec cette monte.

balade en lorraine en ktm 1050 adventure
Le Mitas terra force-R sur les routes lorraines humides…

Le mot de la fin

Pour le prix, cette monte est un excellent choix. J’apprécie ce comportement neutre, même si, gênes de voyageurs oblige, j’aurais aimé une meilleure longévité…

Si vous avez cette monte, n’hésitez pas à laisser un commentaire avec votre moto, l’impression et le kilométrage que vous avez fait avec ces pneus!

5 réflexions sur “Test pneu trail MITAS Terra force-R

  • 10 mai 2019 à 13 h 11 min
    Permalien

    merci pour ce retour objectif dans des vraies conditions d’utilisation. Je vais peut-être en Tchéquie fin août, en quatre roues, je ferai peut-être des emplettes 🙂
    bonne route

    Répondre
    • 10 mai 2019 à 15 h 19 min
      Permalien

      Ils sont déjà bon marché en France, si vous les trouvez encore moins cher, ça devient vraiment une bonne affaire ! 🙂

      Répondre
  • 12 mai 2019 à 21 h 29 min
    Permalien

    j’ai eu , il y a longtemps, un train de Mitas similaire a du Metzeller Tourance 1.Arrière impeccable , mais devant gros soucis d ‘adhérence , usure en « toit » probablement du a un défaut de fabrication ?
    Dommage

    Répondre
    • 12 mai 2019 à 21 h 45 min
      Permalien

      Je n’ai eu aucun souci avec le pneu. L’avant était usé en pointe et en fin de vie aussi, mais sans signe grave.

      Répondre
  • 12 septembre 2019 à 22 h 49 min
    Permalien

    J’ai ces pneus depuis 3.500 km sur une R1150 GS.
    Dès les premiers mètres, on sent une légère vibration due aux gros pavés de gomme. Normal, mais donc un peu moins confortable que des enveloppes plus routières.
    Question grip sur le sec, aucun soucis, usés bord-bord en 30 bornes. Le plus étonnant est la rapidité de monté en température. Ces pneus chauffent vite et assez fort.
    Ils sont à peine moins neutre sur l’angle que des Tourance Next ou Dunlop Trailmax etc. Et on peut attaquer sans arrière pensée.
    Sur le mouillé, on sera prudent, comme d’habitude, voire plus. L’entaillement large mais moins constant rend le pneu moins adhérent sur l’angle.
    Question longévité, je prévois 10 à 12.000 km.
    En résumé, très bon produit au rapport qualité/prix appréciable. Dernier point, ils sont plutôt joliment dessiné.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.