Le trophée des curiosités touristiques

Vous aimez rouler à moto? Vous aimez voyager, découvrir de nouvelles routes, de nouveaux endroits? Vous partez à moto à la moindre occasion, quelle que soit la destination ou la distance? Je vous comprends, je suis un peu pareil. J’ai découvert le « trophée des curiosités touristiques » qui est organisé par la section tourisme de la FFM. Mais c’est quoi ?

La section tourisme de la FFM

On connaît principalement le FFM ( Fédération Française de Motocyclisme ) pour ses activités sportives dans toutes les disciplines qui touchent à la moto. Du trial à la vitesse en passant le moto-ball, le motocross, l’enduro ou le rallye routier, tout y est.

Il y a cependant possibilité d’en faire partie sans esprit sportif. C’est la section « Tourisme ». Elle permet de découvrir notre pays à travers les différentes épreuves organisées, que l’on soit novice ou expérimenté, seul ou en équipe, voire même en club. Il y a même un classement international. Ceux qui ne trouvent jamais de quoi rouler sur les réseaux sociaux devraient être comblés…

La section tourisme de la FFM est sur internet sur ce lien, ou sur facebook.

Le Trophée des curiosités touristiques

Mince, vous faites partie des gens qui bossent souvent les week-end, qui aiment rouler seul, sans les contraintes d’un groupe (et sans les avantages aussi…). Vous êtes comme moi. En naviguant sur le site de la FFM, j’ai découvert ce trophée que je ne connaissais pas.

Le principe est simple: La section tourisme fournit une carte de différents endroits en France, et il s’agit d’aller y faire une photo avec votre moto. Rien de plus simple !

Rassurez-vous il y a de quoi faire. Avec en moyenne 3 lieux à voir par département la liste est assez longue et avant de les faire tous, ça fait un sacré quadrillage de la France ! Le Trophée se déroule de mi mars à fin septembre, pendant la  » saison « …

La photo ci-dessous vous montre un aperçu. Avant de tous les faire, il va se passer une paire de km…!

la carte des lieux à visiter. Il y a de quoi faire…

Je vous mets le lien vers le règlement du Trophée sur ce lien. Si votre curiosité a été piquée, ce sera intéressant de le lire.

Comment s’inscrire et participer?

C’est simple, il suffit de prendre une licence FFM Tourisme qui coûte 35 euros cette année. Somme à laquelle vous ajouterez l’adhésion annuelle à votre moto club affilié FFM. Rassurez-vous, le site de la FFM est bien fait, tout se fait en même temps et vous trouverez un club dans la liste des clubs affiliés. Vosu payez tout en une fois, c’est simple et pratique.

Il n’y a pas de certificat médical à fournir mais évidemment, le règlement impose une moto homologuée, assurée, conforme au code de la route et un pilotage prudent. Pas de chrono non plus et en tourisme, on respecte le code de la route, cela va de soi !

Il suffit ensuite d’envoyer un mail au correspondant qui gère ce trophée, qui vous envoie ensuite la liste des lieux à visiter ainsi que les consignes explicatives. J’y suis arrivé, tout le monde doit donc pouvoir le faire…

A noter qu’il faut avoir ( ou se créer, c’est très facile), un adresse mail sur gmail, qui vous permettra d’utiliser google drive pour partager vos photos avec le correspondant pour justifier vos passages à chaque point.

Pourquoi participer au Trophée des curiosités touristiques?

C’est vrai après tout, quand on veut rouler libre, pourquoi participer à ce trophée des curiosités touristiques ?

J’ai trouvé le principe vraiment sympa. Quand on roule ou qu’on part de la maison, on a généralement nos itinéraires habituels, nos routes sympa. Là, cela oblige à aller « ailleurs » . Aller là où ne va pas ou plus. Là où l’on n’a pas l’habitude d’aller. Là où on ne serait même pas allé parfois ! Et ça fait découvrir ou redécouvrir des routes différentes. J’ai pu tester ça dans mon département même en allant faire une photo dans un ville que j’avais toujours effleurée sans vraiment m’y arrêter, en prenant une route que j’avais prise il y a très ( trop ) longtemps et qui est pourtant sympa !

Ensuite, cela fait aussi découvrir des lieux un peu insolites, des curiosités ( c’est un peu le principe aussi… ) et découvrir des choses originales. Cela force parfois à découvrir un truc sympa plutôt que juste s’arrêter boire un café dans un des ( trop ) rares bistrots qui restent en France.

Enfin, c’est une excellente, une magnifique excuses pour pouvoir rallonger un itinéraire ou sortir de la route principale. Parce que quitte à passer pas loin, on fait le détour pour faire sa photo !

Finalement, cela force un peu à rouler plus, cela donne envie de prendre des routes ou passer des dans des coins par lesquels on ne passe pas, ou plus. C’est une excellente manière d’en découvrir plus sur son propre pays !

Sur la route…

Conclusion

Je ne vais pas vous faire la messe sur ce trophée ou vous dire qu’il fait absolument le faire. Je l’ai découvert cette année et c’est la première fois que j’y suis inscrit. Mais je trouve sincèrement le principe vraiment sympa pour ceux qui aiment rouler, même seuls. On fait ce qu’on veut, quand on veut. Aucune obligation ni nombre minimum de photos. C’est finalement une invitation à découvrir encore plus certains endroits de France et une bonne excuse pour rouler sur d’autres routes. Je l’ai commencé il y a peu, avec, évidemment, quelques photos autour de chez moi. J’ai déjà repéré les points à faire lors des différentes virées prévues cette année. C’est sûr, les parcours seront rallongés…

Ça correspond tout à fait à mon proverbe favori: T’occupe, roule !

Vous connaissiez ce trophée? Qu’en pensez-vous? N’hésitez pas à le dire en commentaire ! 🙂

Une réflexion sur “Le trophée des curiosités touristiques

  • 30 avril 2022 à 6 h 49 min
    Permalien

    Très belle initiative, le bonheur est dans le partage 👍👍👍

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.