Honnêtement, je me surprends à écrire cet article. Je ne m’étais pas posé la question de savoir si une moto de 75 cv avec un moteur si rempli était apte au duo. Mais depuis quelques temps, je lis plein d’interrogations à ce sujet. Même sur la route, des gens me demandent si le duo est vraiment possible avec cette Yamaha Ténéré 700. Nous avons donc profité d’une virée de 1400 km sur un week-end pour savoir si nous allions y survire…

Les conditions de l’essai

Nous avons profité d’un petit week-end libre pour partir de notre Lorraine et rejoindre des amis en Auvergne pour passer un samedi soir, puis rentrer.

L’aller s’est fait en deux étapes de 325 puis 350 km. Le retour en une journée de 680 km. Un petit peu d’autoroute, de la nationale, beaucoup de départementales, quelques cols sympa autour du Mont-dore, du soleil, et un final de nuit sous la pluie battante de nuit pour les 200 derniers kilomètres.

Pour la moto, j’ai juste réglé la précharge 5 crans plus dur. Je n’y ai plus touché du week-end, malgré le top case blindé d’affaires et un sac encore par dessus.

Les chiffres

Difficile de parler chiffres quand le sujet a été traité, étudié, épluché dans tous les sens depuis que la Ténéré 700 a été annoncée.

Pour continuer sur la lancée scientifique:

  • Avec ses 75 cv, elle est environ 2 fois moins puissante qu’un trail routier de 160 cv, comme une KTM super Adventure.
  • Elle fait 20 cv de plus qu’une 650 transalp, qui elle, est vraiment molle en duo.
  • Elle a seulement 1m.kg de moins de couple qu’une BMW R850GS. Moto avec laquelle personne ne s’est jamais vraiment demandé si c’était possible ou pas de faire du duo.

Inutile d’insister, on pourrait continuer comme ça pendant des heures sans jamais en savoir plus… L’important est le ressenti au guidon, alors en selle !

La moteur de la Ténéré 700 en duo

Ce moteur est déjà top en solo, il l’est tout autant en duo. Ma moto sortant de rodage, je n’ai jamais dépassé les 6000 tr/min. Je n’en ai jamais ressenti le besoin non plus. Pour sortir d’un village ou doubler tranquillement, la Ténéré peut cruiser en 6e à 3000tr/min, en tournant la poignée la moto repart tranquillement sans broncher.

Pour un dépassement plus musclé ou jouer dans les cols, il suffit de tomber un rapport, sans avoir besoin non plus de la cravacher pour ressortir des épingles. Les couple arrive très bas et ce moteur CP2 est incroyablement volontaire !

En fait, je conduis ma Ténéré de la même manière que je le faisais avec mon ancienne BMW R1200GS ou ma KTM 1050 Adventure: tout sur le couple, en laissant mourir le moteur parfois en sous-régime. Bien qu’elle soit moins coupleuse, elle accepte ces conditions sans broncher. Bien mieux que ma 650 transalp qui est est franchement à la peine en duo.

la yamaha ténéré 700 sur la route
le moteur de la ténéré reprend très bas sans broncher !

Et la partie cycle?

Même constat côté châssis. La Ténéré 700 est vraiment très bien née. J’aime bien les motos souples en suspension et j’avais déjà ouvert peu compression et détente ( devant comme derrière ). J’ai conservé ces réglages et juste durci de 5 crans la précharge de l’amortisseur pour ce trip.

La moto ne plonge pas exagérément au freinage ( je ne parle même pas de la transalp dans ce cas… ), et elle reste super stable en courbe, un régal ! Il n’y a guère que sur quelques bosses en virage serré dans les cols où la moto pompe un peu, Mais les grands débattements de suspensions sont autant fautifs que mes réglages mous…

Le principal défaut pour le passager est la selle d’origine. Il faudra passer par la selle confort, d’origine yamaha ou faite par un sellier. Pour une virée de 300 km dans la journée, ça passe. Pour une longue journée de route, la selle passager d’origine est une torture.

Ci dessous, vous pouvez voir la différence entre les selles d’origine et les selles rembourrées. Le confort n’a plus rien a voir !

En conclusion

Les deux premières étapes d’un peu plus de 300 km sont passées comme un rien. Aucune douleur, aucune fatigue. Ma passagère, qui a pourtant fait 7500 km en 3 semaines assise derrière moi sur la KTM et sa selle confort, a autant apprécié la Yamaha !

duo en yamaha T7
aucun doute, la Ténéré 700 est apte au duo.

La sensation de légèreté se fait vraiment ressentir par rapport aux gros trails routiers. Ce qu’elle perd en moteur, elle le récupère finalement en fatigue et en facilité.

Est-ce qu’on se verrait partir loin et longtemps en duo sur la Yamaha Ténéré 700 ? OUI, cent fois oui. Ajouté à cela sa simplicité, sans rien d’inutile, et voilà que si je devais changer, je ne saurais vraiment pas quoi prendre, y compris pour le duo!

Pour suivre nos péripéties, vous pouvez aussi cliquer sur le petit pouce:

Viendez et followez !

7 pensées sur “Le vrai essai en duo de la Yamaha ténéré 700

  • 25 septembre 2019 à 9 h 17 min
    Permalink

    Merci pour cet essai vrai.Le duo,l’ éclairage sont des sujets rarement abordés dans les essais libres

    Répondre
  • 25 septembre 2019 à 12 h 42 min
    Permalink

    dommage qu’on ne voit rien de la moto, ni de la selle, ni des poignées passagers

    Répondre
    • 26 septembre 2019 à 15 h 43 min
      Permalink

      je vais y ajouter quelques photos, bonne remarque ! 🙂

      Répondre
  • 29 septembre 2019 à 16 h 19 min
    Permalink

    Ah que voilà une prose plaisante, qui donne envie et de la moto et du voyage en duo. Merci à toi !
    Pilote et passagère ont des « iron-butts », non ? je fais allusion aux 7500 km à moto cités dans le texte.
    En tous cas, merci à Yamaha d’avoir pris le temps de concevoir et développer une telle moto.
    Les japonais ont deux caractéristiques étonnantes de pertinence en mécanique, paraît-il, et cette moto en est une preuve :
    1- ils pensent que les machines ont une âme
    2- ils pensent que, pour que quelque chose soit réussi, ça doit provoquer un « kando », un sentiment d’émerveillement
    Avec la Ténéré 700, à lire ton article, j’ai l’impression qu’ils l’ont fait.

    Répondre
    • 29 septembre 2019 à 19 h 32 min
      Permalink

      Merci pour ton commentaire ! 🙂
      Pendant notre voyage en Russie cet été, nous avons tourné à 3-400km maxi km par jour, donc cool la vie, bien loins d’un iron butt !! 🙂
      Pour la ténéré, les japonais ont pourtant délégué le développement de la moto à l’europe, mais le cahier des charges était clair: garder le vrai esprit ténéré. Pour ça, c’est une réussote en effet !! 🙂

      Répondre
  • 8 octobre 2019 à 22 h 45 min
    Permalink

    J ai achete la nouvelle tenere et au bout de 40, 50 km j ai vraiment mal aux fesses, je me demandai si la selle confort est la selle entiere ou juste pour le passager?
    franck et cora

    Répondre
    • 9 octobre 2019 à 8 h 50 min
      Permalink

      Bonjour,
      J’ai conservé et fait modifier les deux selles d’origine. La selle passager est pire que la selle pilote encore !
      J’ai fait ajouter 3 cm de mousse et maintenant c’est top. Une journée de 700km est passée toute seule. 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.