Nouveau livre de voyage à moto: « Un détour » Par Edouard de la Serre

Un nouveau livre de voyage à moto auto-édité vient de sortir et est en vente sur Amazon. « Un détour » est écrit par Édouard de la Serre. Durant plus de trois mois, il a voyagé avec son compagnon de route jusqu’en Mongolie. ce livre est un carnet de route qui retrace cette aventure.

J’ai rencontré Édouard peu après la sortie de son livre et nous avons pu échanger au sujet de son voyage fort intéressant !

J’en ai donc profité pour lui soumettre un petite interview que je vous propose ici:

Mobylette Rollers: Pourquoi cette destination?

Édouard de la Serre: Comme je l’explique dans le livre, l’idée était de faire un voyage au long cours de Singapour à Paris. Mais l’itinéraire est trop compliqué, alors on a du trouver une alternative. C’est là que The Long Way Round, la série documentaire de Ewan McGregor et Charley Boorman, entre en scène. Le souvenir de leur parcours en Mongolie nous a donné l’idée du voyage à travers l’Asie Centrale.

Mr: Quel est ton meilleur souvenir de voyage?

EdlS: La victoire de la France en finale de la coupe du monde ? Plus sérieusement, c’était en Mongolie, après une journée de piste, nous n’étions pas en mesure de rejoindre la ville suivante. Alors nous avons cherché à bivouaquer. Instant de grâce, en arrivant sur les rives d’un lac, entouré de collines sèches, et d’une bande d’herbe bien verte et moelleuse pour planter nos tentes. Le plus bel endroit possible. Le tout avec un coucher de soleil. Magique.

Mr: Ta pire galère?

EdlS: Je ne sais pas si c’est une galère, mais un moment où nous avons été en danger. Plutôt que de le contourner par la route, nous avons voulu traverser le désert d’Aral, au Kazakhstan par la piste. 350km environ, nous pensions pouvoir le faire dans la journée. Mais le fesh-fesh en a décidé autrement. Nous avons passé la nuit sur la piste. Rien de grave en soit, si ce n’est pour le manque d’eau… nous sommes arrivés le lendemain dans un village, complètement déshydratés. Nous étions à deux doigts d’activer notre borne de détresse. Je pense que nous ne sommes pas passés loin des vrais problèmes.

Mr: Qu’est-ce que tu changerais si devais le refaire?

EdlS: Au lieu de passer par le Kazaksthan, je serai passé par la Pamir Highway. Je regrette un peu de l’avoir raté, mais comme ça nous avons fait notre propre itinéraire !

Mr: Que conseillerais-tu à quelqu’un qui veut voyager comme toi?

EdlS: Il faut se lancer ! On ne sera jamais prêts à 100%, et ce ne sera jamais tout à fait le bon moment. Alors tant pis pour les ratés et les sacrifices, ça vaut le coup !

Mr: Aurais-tu préféré voyager seul ou surtout pas?

EdlS: Je pense que je serai parti tout seul, si mon pote Benou n’avait pas pu prendre le départ. Mais je n’aurai pas fait autant de pistes. Je n’ai pas le pilotage d’un concurrent du Dakar !

Mr: Concernant la moto: une préparation particulière?

Edls: Presque rien. Un port USB, des supports de valises, des pneus typés rally. Je l’ai acheté avec les crash-bars.

Mr: As-tu un autre projet de voyage?

Edls: Pas dans l’immédiat. Mais à terme oui ! Pourquoi pas un rally un jour, ou un voyage en 4×4 ? En tous cas je n’imagine pas que ce soit mon seul long voyage !

Merci à Edouard de s’être prêté au jeu ! Vous pouvez acheter son livre sur ce lien.

Il est disponible en format Kindle a 7 euros ou broché a 10,02 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.