Faire un stage de pilotage off road pour trail ou maxi-trail. Beaucoup y ont songé, entendu parler, mais qu’est-ce que ça apporte vraiment? Parmi l’offre disponible sur le marché et les différents formules disponibles, quel est le meilleur compromis? Nous allons vous apporter quelques éléments.

un stage de pilotage pour quoi faire?

Effectivement, c’est une question qu’on peut se poser. Nous avons notre permis, notre expérience. Retourner se former au pilotage moto est-il vraiment utile?

Le but de ce genre de stage est d’apprendre ( ou reprendre) les bases du pilotage tout terrain, avec son propre trail. Il ne s’agit pas de sauter des tables, passer de whoops ou apprendre à « scruber », mais d’être à l’aise avec le pilotage debout, de prendre ses marques avec la conduite en conditions dificiles.

Pour les débutants, il s’agit d’en finir avec les gouttes de sueur devant la première portion de piste qu’il va falloir affronter.

Pour les plus aguerris, cela permet d’être plus à l’aise, de corriger ses défauts de position, de mauvaises habitudes acquises au fil du temps…


Bref, avec un peu d’humilité, un stage, ça ne devrait faire de mal à personne!

Quelle moto est la plus adaptée?

stage off road qb mx school
consignes pour la position de base

La vôtre, sans aucun doute! Que ce soit un trail monocylindre léger hyper adapté au tout terrain ou un maxi trail routier, le but est d’être à l’aise avec votre propre moto et de pouvoir utiliser les acquis en voyage ou dans la vie quotidienne, pas besoin d’une moto spécifique pour ce genre de stage.

Où faire un stage

Etant un habitant du Grand Est (l’ex Lorraine pour les anciens combattants), il n’existe pas d’école de pilotage off road spécifique ou uniquement dédiée aux trails et maxi -trails. Cependant, il y a quelques écoles de pilotage. Les formateurs ont une formation et sont brevetés avec une certification FFM pour l’enseignement du pilotage moto.

J’ai donc contacté la QB MX school. Son fondateur, Quentin Briclot, a monté son école il n’y a pas loin de 10ans. Il forme beaucoup de pilotes, que ce soit en enduro, cross ou supermotard. Je lui ai donc parlé de mon projet de tester une formation off road adaptée aux trails. Idée qui lui a plu tout de suite !

Le déroulement du stage

J’avais mon idée sur ce que je voulais et surtout ce que je ne voulais pas faire lors d’un stage. Par exemple, regarder un moniteur monter un grimpette impossible ou faire 3 km en wheelling avec une 1200GSAdventure ne m’intéressent pas vraiment…

Beaucoup proposent aussi des randos l’après-midi après avoir travaillé le matin sur des ateliers spécifiques. Personnellement, je vais en stage pour justement faire des ateliers spécifiques ! Le but est d’acquérir ou de corriger des réflexes. Suivre un pilote pour une balade, personnellement, je trouve l’idée sympa, mais je suis en stage pour travailler le pilotage, pas en rando-conseil…

Ni une ni deux, Quentin m’a donc proposé un stage adapté à mes attentes : travailler sur le pilotage, corriger mes défauts.

Après l’accueil, nous avons parlé technique pour les réglages de la moto et du poste de pilotage. Un peu de travail sur la position, divers ateliers : virages, freinage, montées, descentes… Ne rêvez pas, nous sommes tous pareils et avons tous nos défauts bien ancrés. Vous reprendrez les bases à coup sûr, comme moi…

Avoir un formateur qui vous regarde et vous corrige apporte énormément. On croit qu’on a la bonne position, alors qu’il voit bien que non. On croit qu’on est debout sur la moto assez tôt, mais finalement non. Puis en se corrigeant, on se rend compte de la différence efficacité avant/après !

La journée est finalement très vite passée !

Je peux vous dire que j’ai été servi et ravi : une fois le stage terminé, j’en avais assez et la fatigue se faisait bien sentir. Mission accomplie, j’ai vraiment le sentiment de ne pas être venu pour rien!

Combien ça coûte un stage off road?

Une réponse qui va plaire à tout le monde: toujours trop cher mais toujours moins cher qu’une glissade…

Chaque école fait ses prix en fonction de ce qu’elle propose comme cahier des charges, de sa réputation, etc.

Si vous choisissez un stage en individuel, ce sera forcément plus cher qu’une journée en groupe.

L’avis de Mobylette Rollers

passage de tronc lors d'un stage off road qbmx school
passage de tronc

Je voulais vraiment savoir si ça vaut le coup de faire un stage de pilotage avec un trail. Quand on pilote une moto de cross ou d’enduro, pas de doute. Le côté performance est évident. En trail, je voulais me rendre compte par moi-même, cela me semblait franchement moins évident.

Une chose est sûre : On apprend des choses et on en repart avec un bénéfice. C’est le genre d’investissement immatériel qui permet d’être plus à l’aise non seulement en tout terrain, mais aussi sur la route. Un plus qui devait me servir pour aller jusqu’en Sibérie en 2020.

Qui plus est, Quentin est un mec cool avec j’ai bien rigolé, mais avec qui j’ai surtout bien bossé.

Faire un stage de pilotage off road permet vraiment de profiter encore plus de son trail ou de son maxi trail !

Vous voulez essayer?

J’ai demandé au formateur, Quentin Briclot, d’organiser un journée de stage off road trail et maxi trail pour un groupe. Ce sera à l’automne 2019. Comme on dit: « stay tuned » et vous saurez tout !

2 pensées sur “Stage de pilotage off road trail

  • 26 juillet 2019 à 15 h 16 min
    Permalink

    Un bon éclairage cet article..Je vais me lancer je sens !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.