Lorsqu’on voyage à moto dans des contrées reculées, on peut facilement se retrouver dans des endroits sans couverture téléphonique et sans moyen de prévenir des secours en cas de problème majeur. Il est alors judicieux d’investir dans ce matériel qui peut vous sauver la mise et la vie. Dans cet article, on vous dit tout sur la balise de détresse à utiliser lorsqu’on voyage à moto !

Balise de détresse, qu’est-ce que c’est?

La balise de détresse est un accessoire de sécurité utilisé pour déclencher des services de recherche et de sauvetage en cas d’urgence. Ces balises fonctionnent dans les domaines aéronautique, terrestre et maritime. On peut les utiliser pour toutes les activités d’extérieur : randonnée, moto, raid, voyages avec n’importe quel moyen de locomotion… Elles permettent de vous retrouver où que vous soyez et hors de couverture de tout réseau téléphonique.

Le vocabulaire pour comprendre une balise de détresse

Tout d’abord, dans le cadre d’un voyage à moto, on parle de balise de détresse PLB ( Personal Locator Beacon ): balise de localisation personnelle. Il existe des balises faites pour être associées à des bateaux ( balises EPIRB ) ou des avions ( balises ELT ). La balise PLB est associé à une personne physique: vous.

Le réseau COSPAS-SARSAT est le système mondial d’alerte et de localisation des balises de détresse. C’est un réseau mondial de satellites qui reçoivent les signaux de détresse émis lors du déclenchement d’une balise. La fréquence 406 MHz est la fréquence utilisée par ce réseau, ainsi que le GPS qui permet une détection plus précise et rapide. Les balises utilisant d’autres fréquences sont obsolètes. La couverture de ce réseau est mondiale.

Le système GEOS est un autre système de recherche et de déclenchement de secours. Il utilise aussi la position par GPS, mais la couverture n’est pas la même que le réseau COSPAS-SARSAT.

zone de couverture du réseau GEOS

Zone orange :
96% de chances d’avoir un satellite pour retransmettre le message dans les 5 minutes après activation de la balise.

Zone jaune :
Le message peut mettre 20 minutes pour être transmis.

Quelle balise choisir pour un voyage à moto

Parmi l’offre qui existe sur marché, il existe 3 modèles de balise de détresse courants adaptés au voyage à moto. Elles ont toutes des fonctionnalités un peu différentes. Le choix final dépendra plutôt de vos critères.

La balise Fast find Ranger

balise de détresse Fast find ranger
balise de détresse Fast find ranger

C’est une pure balise de détresse. A moto, elle ne sert qu’en cas de danger grave pour vous. Elle fonctionne sur le réseau COSPAS-SARSAT

Elle ne se recharge pas, sa batterie est garantie 5 ans. Le fabricant propose des forfaits pour la remplacer et la tester pour la garantir à nouveau passé ce délai.

En plus d’émettre un signal satellite et 406 MHz, la balise émet un signal sur une fréquence de 121,5MHz . Ce dernier signal est celui que les secours proches utilisent pour effectuer des recherches radio-guidées.

Enfin, un signal lumineux clignote en parallèle des signaux radio et GPS.

Tous ces signaux sont garantis pour fonctionner 24h à partir du déclenchement de la balise.

Vous ne pouvez pas faire de tracking avec, du suivi de position, ni envoyer de messages. Son coût est de 250 euros. ( en juillet 2019 ).

Le site du revendeur pour la France: https://fastfind.vaima.eu/

La balise SPOT GEN3

Cette balise assure plusieurs fonctions et fonctionne sur le réseau GEOS.

balise spot GEN3
balise spot GEN3

Sa batterie est rechargeable en USB ou s’utilise avec 4 piles AAA.

Ses fonctions :

  • SOS
  • contrôle OK: permet d’envoyer un message prédéfini avec votre position pour informer les proches que tout va bien.
  • demande d’aide: en cas de situations non dangereuses
  • message personnalisé : permet d’envoyer un message personnalisé à votre famille avec votre position.
  • progression : permet de suivre votre progression suivant des intervalles de temps prédéfinis.

La balise SPOT GEN3 est une évolution de la SPOT GEN, puis GEN2, qui utilisent globalement les mêmes fonctions.

Son coût est de 150 euros, auxquels il faut ajouter l’abonnement obligatoire de 18 euros par mois, et celui des options si vous en choisissez.

Le site du revendeur pour la France: https://www.findmespot.eu/fr/.

Vous y trouverez aussi toute la gamme de balises SPOT, comme la SPOT GEN X. Plus chère mais plus complète, elle comporte un clavier ( qwerty ), permet d’envoyer des sms partout dans le monde, de communiquer sur les réseaux sociaux…

La balise GARMIN inReach Mini (anciennement Delorme inReach)

photo de la balise GARMIN inReach mini
balise GARMIN inReach mini

C’est Garmin qui a racheté la marque Delorme, et qui a ensuite crée son propre modèle en utilisant les fonctionnalités qui existaient déjà.

Elle a des fonctions similaires à la SPOT GEN3 : elle fonctionne sur le réseau GEOS et est alimentée par une batterie lithium rechargeable.

Ses fonctions:

  • SOS
  • envoi de SMS personnalisés
  • échange de SMS et de position avec d’autres utilisateurs
  • suivi et partage de votre position sur Mapshare.
  • Prévisions météo
  • clavier virtuel pour la rédaction de SMS
  • suivi de progression sur Mapshare.

Son coût est de 350 euros auxquels il faut ajouter un abonnement qui va de 15 à 120 euros par mois. en fonction de votre abonnement, Les SMS peuvent être facturés à l’unité.

Toutes les infos sur la balise Garmin sont ici: https://explore.garmin.com/fr-FR/inreach/

Comment activer une balise de détresse

Lorsque vous achetez votre balise, vous devez l’enregistrer pour l’associer à vous et être connu du réseau.

Pour les balises utilisant le réseau COSPAS-SARSAT (comme la Fast find Ranger) des utilisateurs français, cela se fait sur le site du Registre Français des balises de détresse.

Une fois que vous y avez créé un compte, vous complétez la procédure pour votre balise avec son numéro de série.

Lorsque vous partez en voyage, vous mettez vos informations à jour sur votre destination, moyen de transport, pays traversés, contacts en cas de déclenchement, etc. Ces informations sont importantes pour éviter de déclencher des secours inutilement, mais aussi pour les déclencher plus vite dans le cas d’une alerte réelle.

Pour les balises SPOT et Garmin, la procédure est inscrite dans le manuel d’utilisation des balises. Vous devez vous enregistrer et choisir le forfait pour lequel vous optez. On vous associe alors votre balise.

Avant de partir, vous pouvez aussi vous enregistrer sur le réseau Ariane. Cela vous permet d’être informé d’un changement éventuel de situation politique du pays dans lequel vous voyagez, mais aussi de recevoir des consignes de sécurité éventuelles. C’est aussi une sécurité en cas de problème grave dans un pays. L’état saura que vous vous y êtes rendu.

Que se passe-t-il si vous déclenchez votre balise?

  1. La balise émet un signal GPS, ainsi que sur les fréquences 406 MHz et 121.5 MHz ( pour les balises équipées).
  2. Les satellites détectent votre balise et votre position.
  3. Le centre mondial reçoit les informations de votre balise: votre position et votre identité. ces informations sont transmises aux centres de contrôle: Pour la France, le CNES à Toulouse, ainsi que le centre le plus proche de votre balise. (pour le réseau COSPAS-SARSAT)
  4. Le CNES peut contacter les proches que vous avez identifié lors de votre inscription pour s’assurer que l’alerte est plausible.
  5. Ces centres transmettent l’alerte au centre de secours approprié en fonction de la situation
  6. Les secours viennent vous chercher directement sur le terrain. c’est à ce moment que le fréquence de 121.5 MHz peut être utile pour la radio guidage pendant l’approche des secours.

Le conseil de Mobylette rollers

Il existe de nombreux témoignages de gens secourus suite au déclenchement de leur balise. C’est le genre d’accessoire qui représente un investissement qu’on aimerait ne pas avoir à utiliser.

Si vous partez barouder à moto au milieu de nulle part, vous pouvez réellement être amené à vous retrouver dans une situation critique…

J’ai choisi d’utiliser la balise Fast Find Ranger. Hormis le fait qu’il n’y a pas d’abonnement à payer, je vois un effet un peu pervers au fait de donner des nouvelles régulièrement: Les proches attendent donc ces messages et si vous oubliez, ils vous voient mort alors que tout va bien.

Ma balise de détresse est toujours dans ma poche quand je voyage à moto. Je la prendrai évidement en Sibérie avec moi !

En fonction de vos critères personnels: tracking, SMS prédéfinis ou personnalisés, votre choix de balise s’imposera de lui-même.

5 pensées sur “Tout sur la balise de détresse

  • 12 juillet 2019 à 18 h 35 min
    Permalink

    Petite précision ? Vaut mieux l’avoir sur soi, surtout a moto.Si vous êtes éjecté de la moto dans un fossé par exemple .
    Merci pour cet article !

    Répondre
    • 12 juillet 2019 à 19 h 12 min
      Permalink

      Exact oui Thierry !

      Répondre
  • 13 juillet 2019 à 8 h 08 min
    Permalink

    Excellent article, clair, concis, efficace, merci beaucoup 😊

    Répondre
    • 13 juillet 2019 à 8 h 10 min
      Permalink

      Merci 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.